LES GRANDS PROJETS

Les chantiers d’équipements (extension, rénovation, création) accompagnent le développement de Cornebarrieu et contribuent à faciliter la ville au quotidien pour tous. Découvrez ici les projets d’équipement à l’étude ou en cours de réalisation. Cornebarrieu se développe de manière raisonnée, et avec cette croissance de nouveaux besoins émergent. Pour accompagner cette croissance, et parfois l’anticiper, la ville poursuit une politique d’équipements destinés à renforcer l’offre de services aux habitants.

26 septembre 2017
Prix national de la construction bois
Les 22 jurys régionaux ont fait remonter 602 projets pour le jury national. Les réalisations des 142 finalistes nationaux ont donné lieu à débat entre les membres du jury, qui se sont réunis le 18 mai dernier, au CAP 120 à Paris. Le Prix National de la Construction Bois ont été décernés le 13 septembre 2017 lors du Congrès Mondial Woodrise, à Bordeaux. A cette occasion, la ville de Cornebarrieu a reçu le deuxième prix dans la catégorie « bâtiment public éducation et culture » pour l’Aria. Plus qu’un concours d’architecture, plus qu’un panorama des réalisations exemplaires de l’année écoulée, le prix national de la construction bois est devenu une véritable base de données de la construction bois dans laquelle vont puiser tous les acteurs du bâtiment, qu’ils soient maîtres d’ouvrage ou architectes séduits par les atouts du bois dans la construction. Plus d’informations

Les chantiers en cours

• Ouverture du parc du château et aménagement d’un piétonnier : Dans le cadre de sa politique de valorisation de son patrimoine mais également de développement des liaisons douces et des espaces naturels, la Commune de Cornebarrieu a lancé au début du deuxième trimestre 2016 en concours visant à désigner un architecte-paysagiste qui proposera un projet destiné à :

  • ouvrir au public le parc du château et mettre en œuvre les aménagements de sécurité nécessaires ;
  • aménager un piétonnier entre le château, l’Eglise, l’ancienne école du pont-Vieux réutilisée pour le Point Accueil Jeunes et les activités culturelles et de la maison du lien social, les berges de l’Aussonnelle et le pôle culturel.

…Et le guide, c’est l’Atelier Gama. Lauréat 2016 de l’AJAP – (Album des Jeunes Architectes et Paysagistes), il a été retenu par la commune pour l’aider dans son projet de « renouvellement urbain ». Le « plus » de son projet, c’est la mise en valeur paysagère qu’il propose pour ce parcours. Plutôt qu’une promenade piétonne traditionnelle, l’Atelier Gama va structurer le cheminement autour de trois secteurs existants dont l’identité est déjà fortement marquée. Le Château Haut et l’église Saint-Clément sont des éléments architecturaux qui marquent le patrimoine local. Leur situation privilégiée en surplomb va être mise à profit pour créer un promontoire a vocation artistique avec exposition de landart… Ce promontoire offrira une vue sur le village et la vallée de l’Aussonnelle. L’ancienne école du Pont-Vieux et son verger constituent le deuxième point d’accroche du projet. Ils se transformeront en espace à vocation culturelle, ludique mais aussi sportive. Enfin, déjà arboré, la vallée de l’Aussonnelle constituera un troisième site valorisé, notamment avec la plantation d’une centaine d’arbres d’essences diverses. Techniquement, il faudra « domestiquer » le terrain, la forte déclivité et les contreforts abrupts. L’Atelier Gama considère ces contraintes comme « des opportunités » pour donner du charme et de la personnalité à ce piétonnier propice à la promenade puisqu’il accueillera des bancs et du mobilier urbain. Entre les trois secteurs bien identifiés, toutes les formes d’articulations sont envisagées : des cheminements piétons, des escaliers en pas d’ânes, des gradins… qui serpenteront dans les sous-bois. Les terrasses ou belvédères créeront des transparences sur le paysage. Le projet est au stade des études préliminaires. Les travaux seront réalisés en deux phases et la première phase devrait démarrer au cours de l’année 2017.

Parc chateau - grands projets

• Les Monges : phase 2
Programmées pour le printemps, les premières interventions de la phase 2 viennent de démarrer sur la ZAC Monges. Elles se concentrent sur les voies, cheminements et espaces verts. Cette deuxième zone d’urbanisation s’inscrit dans le respect du cahier des charges de la phase 1. Elle reste fidèle au respect de l’environnement à travers ses implantations comme ses matériaux et ses programmes. Conformément aux prévisions, la phase 1 de Monges est terminée pour la partie habitat. Seuls restent à implanter les commerces et services de proximité qui devraient se situer le long du parvis, face aux Pitchounets Les deux équipements publics, le pôle enfance (structure multi-accueil et groupe scolaire) et le pôle culturel ont été réalisés. La phase 2 va pouvoir démarrer. Comme la phase 1, elle accueillera des zones d’habitat mais également le dernier équipement public programmé, un gymnase associé à l’école. Il sera construit en fin de phase 2. L’aménagement sera progressif et devrait s’échelonner sur 6 à 8 ans au rythme d’une centaine de livraisons de logements par an. Les travaux d’infrastructure qui viennent de démarrer devraient durer 24 mois. Pour limiter au maximum les incidences sur les zones habitées, l’accès au chantier se fera par le sud de la phase 2. Même esprit, mais pas même superficie, la phase 2 sera légèrement moins importante que la première.

DSC_0005

Travaux à venir…

• Aménagement du secteur du Boiret phases 2 et 3 : la Commune travaille en partenariat avec Toulouse Métropole afin de réaliser à partir de 2018 les phases 2 et 3 de la requalification du secteur du Boiret. L’objectif de cet aménagement est de reconfigurer la place du marché, le boulodrome et les berges de l’Aussonnelle en proposant des parkings et cheminements piétonniers destinés à favoriser l’appropriation du lieu par les riverains et usagers.

FacebookPartager