VIE METROPOLITAINE

Les compétences de Toulouse Métropole

La métropole gère 10 grandes compétences dans 4 grands domaines d’intervention :

  • les transports et la mobilité
  • l’environnement et le cadre de vie
  • la solidarité et l’innovation
  • l’emploi et l’économie

S’ajoutent 3 nouvelles compétences :

  • la gestion du crématorium
  • la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations.

Plus de détails sur http://www.toulouse-metropole.fr/missions

Les instances métropolitaines

  • Le Conseil de la Métropole présidé par le président de la métropole (Jean-Luc Moudenc), regroupe 134 délégués conseillers métropolitains. Le conseil de la Métropole se réunit au moins une fois par trimestre pour examiner et adopter toutes les délibérations qui lui sont soumises.

Nos élus :

Dominique Boisson

Dominique Boisson

Daniel Del Col

  •  Le Bureau : C’est le Conseil qui décide de la composition du Bureau et qui procède à l’élection de ses membres. Il est composé du Président, des Vice-Présidents et d’autres membres. Il examine les délibérations relevant de ses attributions, déléguées par le Conseil de la Métropole.

Notre élue :

Dominique Boisson

Dominique Boisson

Les séances du Conseil sont publiques.

Le travail des conseillers métropolitains s’exerce au sein de 15 commissions thématiques, correspondant aux compétences exercées par la Métropole. Les commissions sont consultatives ; elles ont vocation à débattre de grandes thématiques et examinent les projets de délibération qui seront soumis au vote du Bureau ou du Conseil.

La commune de Cornebarrieu est alors représentée par Alain Toppan, Maire ou par les adjoints en fonction de la thématique :

  • Finances
  • Prospective, contractualisation et programmation métropolitaines
  • Développement économique et Emploi
  • Urbanisme et Projets urbains
  • Aménagement et Politique foncière
  • Déplacements et Transports
  • Habitat
  • Cohésion sociale
  • Environnement, Développement durable, Energies
  • Culture
  • Propreté, Proximité et Pôles territoriaux
  • Voirie
  • Eau et Assainissement
  • Déchets urbains
  • Sport et Bases de loisirs

A Toulouse Métropole, la Conférence métropolitaine regroupe les maires des 37 communes et a été élargie aux Vice-Présidents et Présidents de Commission qui ne sont pas maires. Elle est présidée par le président de la métropole. Elle se réunit régulièrement. Elle valide l’ordre du jour du Conseil et examine, dans la concertation, les grandes thématiques et les projets liés aux compétences exercées.

Notre élu :

Alain Toppan

Alain Toppan

La Conférence des Présidents de groupe est constituée des Présidents de chaque groupe politique créé à Toulouse Métropole (7 à ce jour). Elle est présidée par le Président de la métropole et se réunit avant chaque Conseil en vue de permettre l’organisation des séances et la préparation des débats.

La construction de Toulouse Métropole

1992 : 13 communes se fédèrent pour former le District du Grand Toulouse. Il s’agit de Balma, Beauzelle, Blagnac, Castelginest, Colomiers, Cornebarrieu, Cugnaux, L’Union, Mondonville, Quint-Fonsegrives, Saint-Orens de Gameville, Toulouse et Tournefeuille.
Ses compétences concernent alors le développement économique, l’habitat, l’environnement et la sécurité incendie. En 1993, Pibrac et Villeneuve-Tolosane rejoignent le District.

2001 : création de la communauté d’agglomération du Grand Toulouse qui s’élargit à 21 communes (se rajoutent aux communes qui composaient le District : Aucamville, Aussonne, Brax, Fenouillet, Saint-Alban et Seilh); puis à 25 en 2003 (Fonbeauzard, Gagnac-sur-Garonne, Launaguet, Pin-Balma).
La liste des compétences s’étoffe également. Développement des ZAE (zone d’activité économique), les transports, l’assainissement, l’aménagement urbain, les bases de loisirs et les voiries communautaires sont désormais sous la responsabilité de la nouvelle intercommunalité.

2009 : le Grand Toulouse devient une communauté urbaine.
Elle a encore gagné de nouvelles compétences comme la distribution d’eau potable, la valorisation des ordures ménagères, l’urbanisme et l’intégralité des voiries.
De plus la communauté urbaine s’ouvre au public. Pour cela elle a mis en place des pôles de proximité qui lui permettent d’instaurer un contact direct avec les habitants.

2011 : la Communauté urbaine du Grand Toulouse étend son périmètre à 12 communes supplémentaires (Aigrefeuille, Beaupuy, Bruguières, Dremil Lafage, Flourens, Gratentour, Lespinasse, Mondouzil, Mons, Montrabé, Saint-Jean et Saint-Jory). Cela porte la population du Grand Toulouse à plus de 707 000 habitants. L’effectif du conseil de communauté est porté à 123 délégués pour 37 communes.

2012 : pour appuyer son ambition métropolitaine, la communauté urbaine change de nom. La communauté urbaine du Grand Toulouse devient communauté urbaine Toulouse Métropole. Ce changement d’appellation traduit la mise en œuvre du projet métropolitain, en lien avec l’ensemble des acteurs du territoire, pour affermir l’activité et assurer la solidarité.

2015 : la Communauté urbaine devient Métropole. C’est la loi de Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (Maptam) du 27 janvier 2014 qui institue les nouvelles métropoles, en leur donnant de nouvelles compétences.

Les pôles territoriaux…

Pour une plus grande réactivité, une efficacité renforcée et surtout plus de proximité avec ses 700 000 habitants, 5 pôles territoriaux sont à votre service. La commune de Cornebarrieu dépend du pôle Ouest.

Le pôle ouest :

  • Composé de 9 communes : Cornebarrieu, Aussonne, Mondonville, Seilh, Pibrac, Brax, Colomiers, Blagnac et Beauzelle.
  • Surface : 133 km2
  • Population : 105711 habitants

Contacter le pôle ouest :
Pôle territorial Ouest
3,place Alex Raymond – 31770 COLOMIERS
Lun au Jeu de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 et ven de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30
Tél. 05 67 73 87 77
Email : pole.ouest@toulouse-metropole.fr

FacebookPartager